06/07/2017

04/07/2017

30/05/2017

La Lettre aux Amis de juin 2017

Carmes du Midi

Chapitre et services provinciaux... 

Cette lettre présente ce qui se cache derrière des appellations pour nous familières, désignant les fonctions essentielles au bon fonctionnement d’une Province...

La lettre au format PDF (2,4 Mo)

19/04/2017

Chapitre provincial 2017

Carmes du Midi Chapitre 2017
Du 25 avril au 5 mai 2017 notre Chapitre triennal provincial a été célébré à Montpellier. Merci pour votre communion fraternelle dans la prière.

Messe votive à l'Esprit-Saint, ouverture du chapitre > HOMÉLIE <


Élection du père provincial :

  • Fr. Henri de l'Enfant-Jésus

Élection des conseillers provinciaux :

  • Fr. Philippe de Jésus-Marie
  • Fr. Claude de la Trinité
  • Fr. Vincent-Marie de Saint-Joseph
  • Fr. Emmanuel-Marie du Saint-Esprit

16/04/2017

RÉSURRECTION TRIOMPHE DE LA VIE

Christ est Ressuscité !
Pâques est le commencement de l'Église et le débordement de la vie du Verbe incarné d'abord sur son propre corps, et sur tout son Corps mystique. Cette fête de Pâques, que nous célébrons aujourd'hui, est la fête centrale du mystère chrétien et de notre liturgie, parce qu'elle célèbre cette expansion et ce rayonnement de la vie divine jusqu'à la fin des temps.

Ce triomphe est le fondement de notre foi, car Jésus y a affirmé d'une façon éclatante sa divinité. Il est aussi le fondement de notre espérance, car cette vie qui déborde dans le Christ Jésus doit déborder également en chacune de nos âmes et dans tout le Corps mystique du Christ. Il est enfin le fondement de notre charité car, dans l'humanité régénérée, nos âmes de baptisés sont unies au Christ et entre elles par les liens de la charité qui n'est autre que la vie triomphante dans le Christ Jésus.

Arrêtons-nous un instant pour considérer cette vie débordante dans le Christ.

15/04/2017

Samedi Saint - Marie Espérance dans la nuit

Samedi Saint Carmel
Au pied de la croix, la Sainte Vierge était debout, douloureuse mais grande et forte...

Son Fils, le Verbe incarné, son Roi, était mort; on l'avait déposé dans un sépulcre, comme un mort; il l'était, la blessure du cœur l'indiquait bien. Il n'y avait pas d'illusions possibles, même pour l'amour le plus ardent qui veut toujours espérer. Jésus était mort, et maintenant, elle n'avait même plus son corps, elle était seule.

… Apparemment, les siens avaient raison; les grands, les puissances établies avaient condamné Jésus et la condamnation avait été exécutée avec la connivence de Pilate.

12/04/2017

Chemin de Croix, méditations du bx Marie-Eugène de l'E.-J.

Chemin de Croix Carmel
" Et moi, élevé de terre, j'attirerai tous les hommes à moi. " (Jn 12,32)

1. Jésus est condamné à mort


" Ils crièrent: 'Crucifie-le!' Pilate alors, voulant contenter la foule, après avoir fait flageller Jésus, le livra pour être crucifié " (Mc 15,14-16).